Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Naviguer vers le haut
Connexion
YouTube   Facebook   twitter  
Former aujourd’hui les leaders de demain
CENTRAL VANCOUVER ISLAND Keystone picture.jpg
Partout au Canada les clubs Garçons et Filles aident les jeunes à canaliser leur énergie dans des initiatives propres à aider leur communauté.
 
Le Club Keystone, qui bénéficie du soutien de Capital One, est depuis plus de 30 ans un moteur de participation jeunesse. Il vise essentiellement le leadership, l’éducation et l’exploration de carrières, la sensibilisation aux questions économiques et politiques, et les activités sociales récréatives.
 
Au sein d’un club Keystone, les jeunes planifient des activités en fonction de leurs intérêts et des besoins de leur communauté, ce qui leur donne la chance d’aider à changer le monde.
 
L’an dernier, parmi les initiatives dirigées par des jeunes, il y a eu des campagnes de lutte contre l’intimidation, des mesures d’embellissement de jardins communautaires, de la préparation de repas pour des citoyens défavorisés, du bénévolat à l’occasion d’événements et de festivals communautaires, et des campagnes de collecte de fonds.
 
Des 15 clubs qui ont reçu une subvention de 5 000 $ de Capital One l’an dernier, 60 pour cent ont utilisé les fonds pour former un nouveau groupe Keystone. Le point saillant de la première année d’existence du club Keystone du Club Garçons et Filles de l’île de Vancouver Centre a été une excursion de camping qui a amené les jeunes à l’extérieur de leur zone de sécurité et leur a enseigné des habiletés de survie en plein air, notamment comment construire un abri et faire du feu, ainsi que des techniques de canotage sur la rivière.
 
Craig Torry, coordonnateur du programme Keystone au Club Garçons et Filles de Red Deer et le district, a dit qu’au fil des années le programme a joué un rôle charnière dans la vie de nombreux jeunes en leur donnant de l’assurance, un sens d’appartenance et un but précis.
 
Les jeunes organisent chaque année la retraite du Club Keystone, où ils participent à des activités de leadership et planifient l’année suivante. Mais ce n’est pas toujours aussi sérieux; en décembre, le groupe a organisé un party d’hiver à Bower Ponds, où ils ont raffermi les liens qui les unissent en buvant du chocolat chaud, en racontant des histoires et en chantant des airs de circonstance devant un bon feu, et, bien sûr, en faisant du patin.
 
Ce n’est pas surprenant que d’autres clubs Garçons et Filles aient le goût d’avoir leur propre programme Keystone. Suite au succès de son programme Torche qui s’adresse aux jeunes de six à 12 ans, le Club Garçons et Filles de Kamloops a déterminé qu’un Club Keystone serait un bon moyen d’intéresser les plus vieux à participer à des activités productives.
 
Environ 40 jeunes assistent le vendredi soir aux réunions du club, mais Deandra Tousignant du club de Kamloops a dit qu’ils aimeraient que plus de jeunes participent durant toute la semaine à des activités intéressantes et utiles.

« Il fallait qu’on ajoute à notre programmation pour les membres plus âgés de notre club et nous avons pensé que le Keystone les intéresserait », a-t-elle expliqué.
 
Mme Tousignant a souligné que nombre de jeunes vivent des situations pour le moins instables, n’ayant souvent ni logement ni nourriture, de sorte qu’un programme comme le Keystone allait mettre de la structure dans leur vie.
 
« Le programme [Keystone] vise à établir un fondement solide à l’autonomisation de nos jeunes », a-t-elle conclu.
100 % des parents et des enseignants vantent les bienfaits de Keystone pour les jeunes.
 
Suivez-nous sur YouTube Facebook twitter
Ce site est mieux expérimenté avec Internet Explorer 8.0 ou supérieur